Les enjeux du PLM

Qu’est ce qu’un Plan Local des Mobilités ?

Le Plan Local des Mobilités est un outil de planification et de coordination des politiques.
Déclinaison locale du Plan des Déplacements Urbains d’Ile-de-France (PDUIF), le Plan Local des Mobilités a pour ambition de faire évoluer les pratiques de déplacements vers une mobilité plus efficace et plus durable tout en prenant en compte les spécificités de notre territoire. Il définit ainsi les actions prioritaires et les aménagements qui devront être engagés dans les années à venir pour faciliter les déplacements de tous.
Un premier Plan Local des Déplacements a été approuvé en 2008 sur les secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée. Toutefois, l’évolution du territoire, l’apparition de nouvelles pratiques de déplacements ainsi que la redéfinition des objectifs régionaux en matière de mobilité durable nécessitent d’engager une révision de ce plan. Une évaluation réalisée en 2017 a ainsi permis d’identifier les enjeux clés, les axes de travail et quelques premières priorités pour les 5 prochaines années.
Vos collectivités vous invitent à participer à l’élaboration du Plan Local des Mobilités de Marne-la-Vallée. La définition des priorités ne pourra pas se faire sans vous : vous utilisez régulièrement les transports en commun, la voiture individuelle ou une solution de mobilité durable ? Votre contribution nous intéresse !
 
Retrouvez ici le bilan du Plan Local de déplacements 2008.

LES ENJEUX ENCORE D’ACTUALITÉ

1. Améliorer l’articulation entre aménagement urbain et transports en commun.
2. Favoriser l’adoption des solutions alternatives à la voiture par :
– des conditions favorables pour les mobilités actives (marche, vélo),
– des aménagements visant à améliorer la fiabilité de la desserte en bus et la compétitivité du bus vis-à-vis de la voiture,
– une hiérarchisation viaire adaptée à tous les modes,
– une circulation modérée en milieu urbain,
– des espaces publics et des services de transports en commun accessibles aux personnes à mobilités réduites.

LES ENJEUX QUI ONT ÉVOLUÉ
  1. Considérer la marche comme « mode à part entière » pour les déplacements courts (achats, loisirs, accompagnement des scolaires, etc.).
  2. Mettre en oeuvre une politique de stationnement public et privé cohérente qui réponde aux différents besoins tout en préservant l’espace public de la pression du stationnement.
  3. Organiser des pôles d’échanges toujours plus efficaces avec des offres de services adaptées.
  4. Prendre d’avantage en compte la sécurité routière.

LES NOUVEAUX ENJEUX À INTÉGRER
  1. Les besoins de déplacements liés au tourisme, aux loisirs et aux achats, dont l’importance constitue une spécificité de notre territoire.
  2. Les besoins de déplacements liés aux scolaires dont les effectifs ne cessent de croitre sur le territoire.
  3. Les spécificités de nouveaux publics (jeunes, inactifs retraités…).
  4. Le transport de marchandises sur le territoire.
  5. Le développement des nouveaux services innovants de mobilité.
  6. Meilleure implication/responsabilisation des usagers dans leurs déplacements.
  7. Les nouveaux usages de la voiture et les aménagements correspondants.Le développement des nouvelles technologies (mobilités connectées).